Ce forum permettra à tous ceux qui n'ont pas la parole, de donner leur opinion sur la Mondialisation qui nous est imposée.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Maire de Dijon François Rebsamen : Le racisme anti-blanc n'est pas ma priorité !

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 452
Date d'inscription : 27/11/2009

MessageSujet: Le Maire de Dijon François Rebsamen : Le racisme anti-blanc n'est pas ma priorité !   Jeu 6 Oct - 11:07

Les militants identitaires interpellent le maire de Dijon au sujet du racisme anti-blanc et se font expulser du conseil municipal



Depuis plusieurs semaines, les Identitaires de Bourgogne dénoncent l’agression raciste dont a été victime, le 19 août dernier, un adolescent dijonnais, aux cris de « on casse du blanc ! ». Face au silence déplorable de la municipalité dans cette affaire de racisme anti-blancs, malgré les nombreuses actions de sensibilisation et les sollicitations des élus locaux, les Identitaires n’ont eu d’autre choix que de se rendre eux-mêmes à l’Hôtel de Ville de Dijon afin de questionner le Maire sur son absence de réaction. Une dizaine de militants identitaires s’est donc invitée à une séance publique du conseil municipal, le jeudi 29 septembre, en présence du Maire et de ses conseillers, afin de réclamer une condamnation publique de cette agression et du contexte de racisme anti-blanc dans lequel elle s’inscrit. Au travers d’une prise de parole, les identitaires ont rappelé à Monsieur Rebsamen que le silence entourant cette agression est tout simplement inacceptable, dans la mesure où une véritable levée de boucliers des élus se produit systématiquement lorsque les communautés Maghrébines, Africaines, Juives ou Asiatiques sont touchées par des faits similaires.

Refusant une fois de plus tout dialogue, le Maire a fait expulser les militants identitaires par la force, lesquels ont brandi des pancartes « Halte au racisme anti-blancs » tout en se laissant évacuer pacifiquement. Il semble donc évident que Monsieur Rebsamen accorde davantage d’intérêt à ses ambitions nationales qu’à ses obligations locales, préférant notamment célébrer la petite victoire des sénateurs de gauche sur RTL1 et RMC2 plutôt que de condamner cette agression raciste dans sa propre ville.

En réponse à ce nouveau refus de dialogue de la part du Maire de Dijon, un collage d’autocollants « Stop au racisme anti-blancs » a été immédiatement réalisé dans les rues proches du domicile de ce dernier, afin d’attirer une énième fois son attention sur cette question des plus importantes. Les Identitaires de Bourgogne restent donc déterminés à œuvrer, par tous les moyens légaux à leur disposition, pour une reconnaissance officielle du racisme anti-blancs par l’ensemble de la classe politique, et sa condamnation ferme et définitive.

source + vidéo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://antimondialisation.forumactif.com
 
Le Maire de Dijon François Rebsamen : Le racisme anti-blanc n'est pas ma priorité !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Méthode bilingue : Le français par le breton. LE BOZEC. 1933
» Retour Dijon, 20 mars, avec l'Alfa Classic Club
» La gastronomie française classée au patrimoine de l'Unesco.
» Disparition inquiétante d'un jeune couple de Français en Bolivie
» [Architecture] Fédération Française de Surf de Joly & Loiret

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
antimondialisation :: RACISME ANTIFRANCAIS :: racisme antifrançais-
Sauter vers: