Ce forum permettra à tous ceux qui n'ont pas la parole, de donner leur opinion sur la Mondialisation qui nous est imposée.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tous à la Marche pour la défense du mariage du 13 janvier !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
anti-collabo



Messages : 284
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Tous à la Marche pour la défense du mariage du 13 janvier !   Jeu 13 Déc - 20:42



Tous à la Marche pour la défense du mariage du 13 janvier !



++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
RDV : Lieu de rendez-vous. dimanche 13 janvier à partir de 13 heures, Place Pinel à Paris 13ème (métro Nationale)
++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++




L’AGRIF qui œuvre contre les racismes antifrançais et antichrétien réagit avec la même détermination et appelle à un surcroît d’énergie mobilisatrice devant une forme de racisme encore plus abominable, celle de la haine nihiliste contre la vie et la famille :

- Contre le déni du droit de naître à des enfants conçus et leur extirpation meurtrière dans le sein de leur mère.

- Contre la dénaturation-destruction du mariage de l’homme et de la femme sur lequel a toujours fondamentalement reposé la famille, noyau constitutif des sociétés.

Avec l’unanimité de son bureau, j’appelle donc nos milliers d’adhérents à participer à la Marche pour la défense du mariage le 13 janvier 2013.

Compte tenu de l’importance immense de l’enjeu de civilisation, s’unissent à cet appel les autres initiatives à finalités distinctes que j’anime par ailleurs, à savoir Chrétienté-Solidarité, le Cercle d’Amitié Française Juive et Chrétienne et l’Institut du Pays Libre dont les positions sur d’autres plans n’engagent pas l’Agrif.

Nos militants, partout, en province et à Paris, s’emploieront dans la discipline à tout faire pour la réussite d’une immense manifestation d’intérêt non seulement national mais de civilisation et de refus d’une loi de barbarie moderne que veut imposer le lobby ultra-minoritaire d’inversion-subversion LGBT.

Nous défilerons, comme cela est exigé par le centre d’autorité de la manifestation, sans banderoles, ni bannières, ni slogans particuliers.

Nous n’en sommes que plus légitimés pour demander à cette direction, et notamment à madame Virginie Merle, alias Frigide Barjot, de ne pas tout de même trop confondre dans ses généreux appels passionnés, le respect des personnes homosexuelles avec d’inutiles expressions d’affectivité par trop ostentatoires et exagérées pour leur orientation sexuelle et qui en deviendrait ainsi comme un modèle.

En effet, ce n’est pas parce qu’elles sont homosexuelles que l’on aime des personnes mais parce que, même homosexuelles, on doit s’efforcer malgré leurs défauts et les nôtres d’aimer nos semblables selon les commandements d’amour du Décalogue et de l’Évangile.

Présents avec nombre de militants et amis dès le rassemblement mais sans organisation propre, nous serons heureux dans notre déambulation de rencontrer nombre de celles et ceux que nous connaissons, toujours fidèles dans la défense de la vie et de l’avenir des petits enfants contre les idéologies et les lois de l’inversion-destruction nihiliste.

en savoir plus sur la manif


==================================

HALTE AU TERRORISME D'ACT-UP !

Décision de plainte auprès du Procureur de la République pour provocation directe au meurtre complaisamment relayée par l’association ACT-UP contre les opposants au « mariage » homosexuel.

Grâce au site « Riposte catholique », nous avons découvert l’ahurissante menace explicite de mort contre les catholiques et opposants au mariage homosexuel formulée par un conglomérat de toutes les marginalités possibles et relayée par l’importante association étatiquement subventionnée Act-Up.

On peut lire sur le site de cette dernière la liste des prosélytes des orientations idéologiques et sexuelles que l’on entend coaliser dans cette menace terroriste : « NOUS, féministes, gouines, trans, bi-e-s, pédés, antifascistes, psychiatrisé-e-s, séropos, asexuel-le-s, queers, anormaux-ales, masochistes, poly(in)fidèles, hystériques, avortante-s, intersexes, enculé-e-s, putes, travs, pornographes, et autres combattantes dénonçons le regain de respectabilité des discours des droites extrêmes, leur diffusion dans les médias et leur influence sur les prises de décision politiques. »



Cette admirable enfilade est ni plus ni moins appelée à agir ainsi contre les catholiques : « NOUS NE QUÉMANDONS PAS LES PLEINS DROITS QUI NOUS REVIENNENT. NOUS NE TENDRONS NI LA MAIN NI L’AUTRE JOUE : PRÉPARONS LES PLANCHES ET LES CLOUS ! »

L’AGRIF ne peut laisser passer pareille provocation au meurtre, s’inscrivant dans le désir d’un retour barbare aux atrocités des persécutions de l‘empereur Néron, dans un Colisée dont les gradins étaient peuplés de la même faune vociférante.

Ces appels ont déjà été constatés par huissier, et la plainte doit être déposée incessamment auprès du Procureur de la République.


Conformément à la Loi Informatique et Libertés n°78-27 du 06/01/1978 modifiée par la loi n°2004-801 du 06/08/04, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification de ces données ainsi que d’un droit de vous opposer à ce que ces données fassent l'objet d'un traitement en nous contactant par courrier à l’adresse suivante :
L'Agrif - 70 boulevard Saint-Germain - 75005 Paris

Se désabonner


Dernière édition par anti-collabo le Sam 5 Jan - 19:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anti-macdo



Messages : 25
Date d'inscription : 03/12/2012

MessageSujet: Merci de participer activement à la campagne pour la famille !   Dim 16 Déc - 13:45



Merci de participer activement à la campagne pour la famille !



Le Parti Socialiste vient de lancer une campagne "Oui à l'Egalité" qui comprend une pétition à la sauvette et un appel à manifester le 16 décembre. Nous pensons qu'il serait efficace qu'à titre personnel vous écriviez au PS pour :

- les questionner avec humour sur la pétition "Je veux que la République donne le droit à tous ceux qui s'aiment de se marier et d'adopter." Imaginez toutes les situations d'amour qui pourraient donner lieu à mariage...

- leur demander quand est-ce que l'Egalité aura assez progressé pour que tous les enfants "soient reconnus, respectés et protégés", par exemple en ayant tous droit à un papa et une maman.

- demander leur pourquoi le Gouvernement a besoin d'une campagne de soutien ? serait-ce parce qu'il a déjà perdu la majorité du peuple et qu'il prévoit de perdre la majorité à l'Assemblée sur ce sujet ?

- leur demander si Harlem Désir se croit encore à SOS Racisme pour faire une campagne que même SOS Homophobie n'a pas osé lancer par crainte de faire moins bien que les opposants au "mariage" pour tous !

- leur faire part de votre joie (ou de votre inquiétude) de les voire se joindre à la manifestation du 16 décembre qui va faire piètre figure par rapport à celles de novembre et janvier !

- leur rappeler au passage pourquoi nous préférons la Justice (qui donne à chacun ce qui lui revient) à l'Egalité (qui donne injustement la même chose à des situations différentes)

contactez le PSte rouge

Faites entendre le même message aux journaux qui soutiennent le "mariage pour tous".


http://www.mediapart.fr/contact

http://www.liberation.fr/contacts/

http://www.lavoixdunord.fr/site/contact/index.phtml

http://tempsreel.nouvelobs.com/contacts.php

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patriote



Messages : 123
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: Re: Tous à la Marche pour la défense du mariage du 13 janvier !   Mar 18 Déc - 10:49

CIVITAS :

Le 13 janvier n’appartient à personne
La rue appartient à tout le monde
A l’évidence, l’ampleur de la mobilisation contre le projet de loi dénaturant le mariage et la parenté grandit chaque jour et s’étend à toutes les strates de la société française. Il ne fait plus aucun doute qu’une véritable marée humaine se répandra dans les rues de Paris le 13 janvier prochain pour exiger une seule chose : le retrait immédiat de ce projet de loi. Cette mobilisation populaire, il faut le répéter, n’appartient à personne et ne doit en aucune façon être transformée en troupeau anonyme, encore moins être détournée de ses objectifs.

C’est avec inquiétude que nous avons vu un comité s’autoproclamer organisateur de cette contestation populaire pour immédiatement chercher à la brider, à la formater, à l’uniformiser, à l’aseptiser. Trois personnes prétendent ainsi s’accaparer la direction de cette foule qui gronde : Xavier Bongibault, président de Plus Gay sans Mariage, Laurence Tcheng, présentée comme de gauche, et « Frigide Barjot » qui se revendique « déjantée ». Ce triumvirat peut bien être de bonne volonté mais quelle est donc sa légitimité pour vouloir diriger la manœuvre le 13 janvier prochain ? Si on n’est ni gay, ni de gauche, ni déjanté, comment peut-on se reconnaître en ces trois meneurs de revue ? Ce comité cherche manifestement à confisquer la mobilisation populaire à laquelle nous assistons au profit d'un discours ambigu (normalisation de l'homosexualité, obsession de demander aux catholiques de se "camoufler" en citoyens lambdas de la République, consignes vulgaires,...).

Une imposture
L’émotion est grande chez beaucoup de participants aux manifestations du 17 novembre ou du 8 décembre, qu’ils soient catholiques ou non, qui se sentent trompés après avoir observé des situations surprenantes. Que Mme Barjot et ses acolytes demandent d’applaudir des duos homosexuels s’embrassant, cela laisse pantois. Que Xavier Bongibault et ses comparses fassent une fixation sur la lutte contre l’homophobie, concept inventé par le lobby homosexuel pour intimider et disqualifier les opposants à ses revendications, c’est pour le moins troublant. Que Mme Barjot se flatte devant tous les micros d’avoir participé à toutes les « gay pride » et que, lors des conférences de presse qu’elle organise, elle pousse le souci du détail jusqu’à régulièrement porter une veste marquée du logo du « Banana Café », bar gay de Paris, cela souligne des connivences étranges.

La liste devient trop longue des errements que ce trio veut imposer à tous. Petit florilège des propos tenus ces jours-ci par Mme Barjot :
- ceux qui viennent manifester le 13 janvier « seront obligés de défiler contre l’homophobie » ;
- ceux qui arrivent avec leur chapelet, « ce sera gentiment : dehors ! »
- si des militantes de FEMEN se déshabillent, que les mères de famille en fassent autant « pour être en situation d’entamer un dialogue équitable »
- « La Manif pour Tous (…) rappelle qu’elle comprend les revendications d’homo-éducation (…) » (communiqué de F. Barjot du 13 décembre)
- « Le 13 janvier, il y aura un char des homos… et j’appellerai tout le monde à venir danser sur le char gay »

J’en arrête là tant c’est insupportable. Non, les Français qui viendront manifester le 13 janvier ne veulent pas d’une « homo-éducation » dans les écoles de leurs enfants ! Non, ils veulent pas d’un « PACS+ » ! Non, ils ne viennent pas pour danser sur un char gay ! Laisser passer ces erreurs graves, sous prétexte d’éviter les controverses, c’est permettre qu’elles se transforment en une gangrène qui corrompra tous les combats futurs. Savez-vous ce qu’est le scandale ? C’est d’induire le prochain en erreur par des paroles ambiguës, équivoques. Que personne ne vienne tenter de relativiser ces paroles de Mme Barjot au nom de la « com » qui permettrait toutes les inepties. Vous pensez que les mots n’ont pas d’importance ? Ils en ont bien plus que vous ne vous l’imaginez. Les mots sont la physionomie extérieure des idées.

Le nombre n’est pas tout
Bien sûr, nous souhaitons tous que nos manifestations rassemblent de nombreux participants. Mais méfions-nous de faire du nombre un objectif essentiel et un critère prépondérant au prix de tous les sacrifices. C'est la vérité du message porté par les manifestants qui est essentielle.

Si un défenseur de la Famille et du mariage, sous prétexte d'être efficace et de faire nombre, commence par mutiler la vérité ou l'atténuer à sa fantaisie, il ne défend plus la vérité. Il peut bien être de bonne foi mais à force d'accommoder le message à ses vues étroites et à son faible courage pour le rendre, imagine-t-il, plus acceptable à l'adversaire, il ne défend plus la vérité mais une illusion.

Personne ne demande que le 13 janvier soit exclusivement réservé aux catholiques
Que nul ne se méprenne sur les raisons de ce communiqué

Je l’ai déjà dit et écrit souvent : il n’est pas besoin d’être catholique, chrétien, croyant, pour comprendre la nocivité de ce projet de loi. Et il faut se réjouir que des Français de tous milieux viennent jusque dans la rue crier leur indignation devant un projet gouvernemental qui souhaite défigurer l’institution du mariage et ouvrir la voie à la marchandisation de l’enfant.

Mais si personne n’imagine demander que cette manifestation soit réservée aux seuls catholiques, il serait plus absurde encore de tomber dans l’excès inverse et d’exiger d’eux de manifester dans un anonymat honteux. Ce serait absurde parce qu’aucun journaliste, malgré tous les efforts « déjantés » de Mme Barjot, n’est dupe : tous constatent bien que les catholiques constituent le gros des bataillons des manifestants contre ce projet de loi. Ce serait aussi absurde parce que, de la même façon que personne n’imaginerait arracher ni la kippa que porterait un manifestant juif sur la tête ni le voile que porterait une manifestante musulmane, il est impensable, inacceptable, inadmissible que le trio qui prétend cornaquer cette manifestation se permette de déclarer que la personne qui aurait son chapelet à la main, « ce sera gentiment : dehors ! ».

Les catholiques ne sont pas des citoyens de seconde zone
Par ailleurs, je dois dire mon exaspération d’entendre des catholiques déboussolés succomber aux recommandations tactiques douteuses de ceux qui sont avant tout très gênés à l’idée d’un réveil catholique. Comme si le message serait affaibli parce que porté en grande partie par un sursaut des catholiques. Qu’est-ce donc que ce raisonnement qui fait fi de toute espérance chrétienne alors qu’il est dit : « Par ce signe, tu vaincras ».

Quoi, les parlementaires et les maires nous écouteraient moins parce que la foule serait identifiée comme catholique pour une très large proportion ? Mensonge entretenu par ceux qui ne veulent surtout pas d’un réveil catholique. Qu’au contraire les catholiques s’affichent avec détermination, qu’il apparaisse un réveil catholique particulièrement perceptible chez la jeunesse, et le monde politique toujours volatile ne manquera pas d’estimer qu’il faut tenir compte de cet électorat redevenu militant.

Recommander aux catholiques de faire profil bas et de participer à la manifestation du 13 janvier comme s’il s’agissait d’un bal masqué, c’est se rendre complice des intégristes de la laïcité qui sont par ailleurs les rédacteurs du texte de loi que l’on prétend combattre. Réclamer la non-intervention de la religion dans le débat politique, c’est contribuer au développement d’un véritable athéisme social. Celui qui nie l’autorité de Dieu sur la société et sur les individus ne peut se prétendre catholique. On ne peut se dire catholique lorsqu’on pénètre dans une église et être simple citoyen républicain et a-confessionnel le reste du temps. On ne peut reconnaître au pied du tabernacle l’obligation de se soumettre à la volonté de Dieu, et s’y soustraire lorsqu’on est dans la vie publique. On ne peut être catholique durant la messe du dimanche matin et cacher sa foi durant la manifestation d’un dimanche après-midi !

Oui, nous manifesterons ce 13 janvier
A tous les catholiques, mais aussi à tous les Français de bon sens épris d’un discours porteur de vérité et sans concession pour le mensonge, je fixe solennellement rendez-vous le dimanche 13 janvier à partir de 13h place Pinel (métro Nationale) dans le XIIIème arrondissement. La rue appartient à tout le monde et nous n’avons pas besoin de l’assentiment d’un comité « gay friendly » pour manifester ! Dès à présent, préparons les transports groupés pour faciliter la participation du plus grand nombre. Exactement dans le même esprit que le 18 novembre dernier, CIVITAS organisera l’encadrement logistique de ce rassemblement et y accueillera sans aucun esprit de chapelle tous ceux qui veulent le retrait de ce projet de loi. Banderoles, bannières, drapeaux et pancartes y seront les bienvenus (pour autant que les textes se rapportent directement à l’objet de la manifestation et respectent la législation française). Chacun y viendra coiffé et habillé comme il le veut. Les catholiques n’y auront pas honte de leur foi, sans que cela soit signe d’exclusion pour les autres.

Alain Escada, président de Civitas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anticon



Messages : 382
Date d'inscription : 16/12/2009

MessageSujet: Re: Tous à la Marche pour la défense du mariage du 13 janvier !   Mar 18 Déc - 10:59

L'AGRIF



« MANIF POUR TOUS » ( ?) DU 13 JANVIER : REFUS DE L’HOMOPHOBIE, SOIT,

MAIS AUSSI DU PIÈGE DE LA DIALECTIQUE BINAIRE ET DE « L’HOMODÉLISATION ».

FRIGIDE, FAUT TOUT DE MÊME PAS CHARRIER !

D’abord les faits : craignant d’être taxée d’homophobie, madame pseudonymée Frigide Barjot qui d’une main de fer assure avec son style propre la direction et la communication de cette « manif » si nécessaire, abandonne toute frigidité et s’excite dans un grand enthousiasme d’homophilie. Elle a ainsi annoncé que la marche contre le « mariage homo » serait simultanément une marche contre l’homophobie. Alors elle a prévu, au cœur de la manifestation pour tous, comme à la Gaye-Pride, un « char des homos », et elle a déclaré : « J’appellerai tout le monde à venir danser sur le char gay ». Il faut considérer ici bien sûr la part de l’échauffement de Frigide car cela ferait beaucoup de monde sur un seul char !

Par ailleurs, dans sa fièvre de réplique dialectique, la chère Frigide annonce que si les « femhaines » allaient provoquer la manif, de même qu’elle a prôné de riposter au « kiss-in » des homos par la directive d’en faire autant dans un grand enthousiasme de bouche à bouche, elle a annoncé que s’il le fallait elle se déshabillerait elle aussi. Dansera-t-elle toute nue sur le char homo ?

On ne sait pas si le spectacle en serait heureux mais, ne bénéficiant pas comme les femhaines ukrainiennes d’un organisme génétiquement modifié par les irradiations de Tchernobyl, résistera-t-elle au froid de janvier ? On n’aimerait pas, parce qu’on l’aime malgré tout, la voir emportée par une fluxion de poitrine.

Plus sérieusement, si l’on peut dire, elle a annoncé encore : « Nous travaillerons à un projet alternatif qui assure les droits sociaux civils, patrimoniaux des familles homoparentales, sans bouleverser les principes du droit civil ». Somme toute, elle voudrait améliorer le PACS.

Ce qui précède amène deux observations :

La première c’est que Frigide Barjot ne se rend évidemment pas compte qu’elle va transgresser sa propre directive, dans la légitimité de son autorité que nous ne contestons pas, de ne pas tolérer à « la manif pour tous », emblèmes, banderoles, bannières et slogans d’identification particulières. Finalement les seuls à pouvoir affirmer une fierté identitaire particulières seront les homosexuels ! Mais comment Frigide Barjot ne voit-elle pas la grossièreté de cela à l’égard des homos qui seraient ainsi trimballés ostentatoirement à la vue de tous ? Y en aura-t-il pour accepter ce char de carnaval ?

La deuxième, c’est que Frigide Barjot tombe dans le grossier panneau dialectique d’utilisation de la phobie comme arme de discrédit jadis mise en place en URSS par le KGB. Si l’on n’était pas prosoviétique, c’est que l’on était soviétophobe, donc fou, parce que la phobie est une maladie mentale, et donc bon pour l’asile psychiatrique, forme perfectionnée du goulag.

Depuis, certains essayent de faire le même coup sur différents registres : ainsi si l’on est opposé à la domination étrangère c’est que l’on est « xénophobe » alors qu’il faut être xénophile pour être politiquement correct, ou de même si l’on refuse la théocratie totalitaire de l’islam c’est que l’on est « islamophobe » alors qu’il faut être islamophile.

Nous savons bien que la position de l’immense majorité de ceux qui défileront le 13 janvier est celle que nous avons déjà résumée ainsi : « Ce n’est pas parce qu’elles sont homosexuelles que l’on aime des personnes mais parce que, même homosexuelles, on doit s’efforcer malgré leurs défauts et les nôtres d’aimer nos semblables selon les commandements d’amour du Décalogue et de l’Évangile ». Position que comprennent les homosexuels qui ne demandent ni la charité ostentatoire d’une homophilie idéologiquement correcte ni la revendication véritablement homocratique du lobby LGBT–OGM.

Aussi, que Frigide Barjot veuille clairement affirmer qu’elle n’est et que nous ne sommes pas mus par quelque haine ou aversion que ce soit contre les homosexuels, c’est une chose, mais de là à les hisser emblématiquement sur un char de glorification, c’en est une autre !

Frigide, il faudrait tout de même que tu fasses attention à ne pas involontairement sans doute mener toi-même un véritable détournement hétéro-télique (c'est-à-dire de changement inattendu dans une autre direction) de ta manif si nécessaire contre le mariage homo et l’adoption d’enfants qui en résulterait par des couples sodomites et autres.

Il faut que la manif réussisse et ce sera en partie ton mérite mais aussi celui de milliers et de milliers de familles qui viendront avec des dizaines de milliers d’enfants. Mes quatre filles et gendres y amènent ainsi tous les leurs, mais pas pour danser ou voir danser sur un « char homo » ! Et comme moi et tous ceux qui me font confiance : sans bannières ni tambours ni trompettes. Soit !

Encore une fois, faut pas trop charrier Frigide. Tu es déjà Barjot, ne deviens pas dingo !

Nous t’en conjurons : arrête ton char tant qu’il est temps. Et si la sagesse ne t’inspire pas, crains du moins les imparables sifflets.



Bernard Antony
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anti-macdo



Messages : 25
Date d'inscription : 03/12/2012

MessageSujet: Re: Tous à la Marche pour la défense du mariage du 13 janvier !   Sam 30 Mar - 19:22

Manif pour Tous : le Bloc Identitaire porte plainte
contre Yann Galut, député socialiste du Cher



À la suite de la Manif pour Tous du 24 mars, Yann Galut, député socialiste du Cher, a accusé par un tweet, le 26 mars, les militants du Bloc Identitaire d'être des “casseurs”.

Cette déclaration n'étant pas couverte par l'immunité parlementaire et ne reposant sur aucun fait, le Bloc Identitaire a décidé de porter plainte avec constitution de partie civile contre Yann Galut pour injure publique.

Yann Galut est un député anonyme, guère connu que de ses électeurs. Il symbolise pourtant parfaitement une certaine nomenklatura socialiste. Permanent dès l'âge de 22 ans d'une structure para-socialiste, élu député à 31 ans, il entame une carrière d'apparatchik du système qui le conduira à devenir également vice-président du Conseil général du Cher.

Avocat en 1996, il défend SOS Racisme et les clandestins de l'Église Saint Bernard. Plus récemment, il s'est illustré en embrassant sur la bouche un autre député socialiste, au prétexte de solidarité avec les homosexuels. Gageons que son épouse d'origine marocaine n'en a pas été jalouse, comprenant le désir de notoriété de son époux qui, à 47 ans, reste toujours un troisième couteau du socialisme.

Le Bloc Identitaire forme le vœu que cette plainte à son encontre incite Yann Galut à davantage de modération et serve d'exemple à une classe politique de gauche trop encline à considérer tous ceux qui ne partagent pas ses idées comme des délinquants ou des malades.

À défaut de quoi, ce sera La Plainte pour Tous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anti-macdo



Messages : 25
Date d'inscription : 03/12/2012

MessageSujet: Re: Tous à la Marche pour la défense du mariage du 13 janvier !   Mar 23 Avr - 19:17

Ligue du Midi
Membre du Réseau-Identités


www.liguedumidi.com
www.reseau-identites.org








On nous prie de faire suivre!




Interpellation scandaleuse de membres du Réseau-Identités



Autour du thème « la famille c’est notre identité », le Réseau-Identités avait appelé ses adhérents à se solidariser avec la « Manif pour tous » du 21 avril. Malgré les allégations des médias, force est de constater que le peuple tient bon, toujours mobilisé face au projet de destruction de la cellule familiale, fondement de notre société. Richard Roudier profitait de l’évènement pour accorder une interview à divers médias dont une chaine de télévision.



Ce qui aurait dû être un simple exercice de communication devait rapidement dégénérer en bavure policière. Précisons que l’interview se déroulait au milieu d’un square, qu’il était midi, soit trois heures avant le début de la manifestation et loin de tous manifestants. Alors que le système de protection policière se mettait en place, un militant chargé d’assurer la tranquillité de l’interview signalait spontanément notre présence à des officiers de police en faction à quelques centaines de mètres.



Soudain, à la stupéfaction générale, ces mêmes policiers appuyés par une cinquantaine de gendarmes mobiles, bafouant le principe des libertés publiques et la relation de confiance que nous voulions instaurer, encerclait notre groupe composé d’une quinzaine de militants ; Richard Roudier qui répondait aux questions des journalistes était interrompu et sommé de présenter ses papiers d’identité, dans le même temps, des paniers à salade étaient avancés pour embarquer l’ensemble du groupe.



Les militants, outrés par un tel comportement et confortés par le soutien des passants, protestaient énergiquement contre le traitement inique qui leur était infligé ; Richard Roudier dénonçait ce « contrôle au faciès », exigeant qu’on restitue promptement toutes les cartes d’identités et indiquait que lui et ses camarades refuseraient de monter dans les fourgons de police.



Au bout d’une dizaine de minutes de palabres, les policiers se retiraient, non sans s’être emparés du malheureux militants qui était allé signaler notre présence, ce qui va pas, on s’en doute, favoriser les liens de sympathie entre la population et ceux qui sont sensés la protéger. La déloyauté dont ont fait preuve les officiers de police zélés en cette circonstance, est symptomatique de la situation de plus en plus inconfortable de ces fonctionnaires, écartelés entre des ordres scélérats et la justesse des revendications populaires. D’ailleurs, des médias européens commencent à s’inquiéter de cette répression des libertés de plus en plus aveugle -on se croirait au Vénézuéla où le pouvoir fait rafler des individus tapant sur des casseroles-. Ne nous y trompons pas, tous ces agissements incohérents de la part des forces de l’ordre trahissent un système aux abois, ce qui ne peut que stimuler notre détermination.



A la suite de cet incident et après une visite au commissariat du 15°, pour marquer leur soutien au camarade interpelé, les militants du Réseau-Identités rejoignaient le groupe de la ligue francilienne sur la pelouse des Invalides. Richard Roudier, au moment de la dispersion soulignait la présence chaleureuses de camarades issus d’autres mouvements ; il exhortait les militants à faire preuve d’encore plus de cohésion afin d’élargir le champ de la contestation : radicalisation de l’action, dénonciation des hommes politiques corrompus, exigence de consultations populaires sur les grandes questions de sociétés.…



« Quand le gouvernement s’oppose à l’intérêt du pays, c’est la légitimité du peuple que de s’opposer au gouvernement! »





Richard Roudier

Porte-Parole du Réseau-Identités

le 22/04/2013

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tous à la Marche pour la défense du mariage du 13 janvier !   Aujourd'hui à 14:31

Revenir en haut Aller en bas
 
Tous à la Marche pour la défense du mariage du 13 janvier !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chaussure de marche pour femme
» Suivez la Marche pour les Animaux, du 1er août au 4 octobre d'Assise à Nice
» MARCHE POUR LA FERMETURE DES ABATTOIRS LE 4 JUIN 2016 A PARIS
» coucou à tous (Présentation Pimkie)
» Tous mes meilleurs voeux pour 2011 !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
antimondialisation :: ACTIONS :: actions-
Sauter vers: