Ce forum permettra à tous ceux qui n'ont pas la parole, de donner leur opinion sur la Mondialisation qui nous est imposée.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nuit d’émeute à Brest

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fdesouche



Messages : 287
Date d'inscription : 20/12/2009

MessageSujet: Nuit d’émeute à Brest   Ven 12 Mar - 21:13

Nuit d’émeute à Brest

Notre correspondant n'a eu le temps de prendre qu'une photo d'un véhicule incendié dans la rue Corot, avant que sa propre voiture ne soit caillassée.

Bus, camion de pompiers et véhicule de police caillassés, incendies de voitures : le quartier de Pontanézen a connu une brusque flambée de violences lundi soir.
Enquête

« J'ai eu très peur ! » Lundi soir, vers 20 h, notre correspondant du quartier de l'Europe, Christian Abolivier, a été la cible des voyous, à Pontanézen. Il allait faire un reportage à Pen-ar-Créac'h. « J'ai l'habitude de passer par la rue Corot, raconte-t-il. J'ai vu une voiture en feu. J'ai fait demi-tour pour faire une photo avec mon téléphone.

« Et brusquement, quatre types ont entouré ma voiture. Ils m'ont demandé ce que je faisais là. J'ai expliqué qui j'étais, j'ai parlé d'Ouest-France. Un m'a dit : « Casse-toi ! » Un autre a dit : « On caillasse ! » J'ai démarré, mais ils ont eu le temps de casser la lunette arrière et le hayon à coups de pierres ! »

Avant cet épisode, ce sont les pompiers qui ont été caillassés. Ils intervenaient avec un fourgon pour combattre un incendie de voiture. Une autre voiture a été incendiée dans la rue Corot.

Des rodéos

Les policiers ont été également pris à partie. Des témoins évoquent une voiture-bélier qui aurait délibérément foncé sur un véhicule de police. D'autres parlent d'un véhicule de police heurté légèrement sur le côté par une Laguna bleue dont le conducteur cherchait à échapper à un contrôle. La voiture a réussi à prendre la fuite. Les occupants de cette Laguna auraient eu le visage masqué.

Peu après, le véhicule de police a reçu des cailloux lancés par des inconnus cachés au pied des immeubles. Auparavant, une pierre a été lancée sur un bus dont une vitre a éclaté sans toutefois blesser quelqu'un.

Pourquoi un tel regain de violences urbaines alors que le quartier était plutôt calme depuis quelques mois ? Aucune arrestation d'un habitant du quartier n'a eu lieu, qui pourrait expliquer cette brusque flambée.

Démolition de la tour des célibataires

Alors, fait isolé ? Ce n'est pas l'analyse de la CFDT de Bibus : « La semaine dernière, en réunion mensuelle, nous avons alerté la direction sur la multiplication des rodéos dans le quartier, explique Patrick Cevaer, délégué syndical. Ils provoquent les bus en fonçant à toute allure dans les rues. »

Adjoint au maire pour le quartier de l'Europe, Hosny Trabelsi n'a pas d'explication, hormis « peut-être le beau temps qui échauffe certains ». Il reconnaît par ailleurs que les difficultés financières de l'Escale, le foyer socioculturel du quartier, ont conduit à « une baisse de l'offre en terme d'animations ».

Dans les hypothèses revient aussi la prochaine démolition de la tour des célibataires. Cette tour abritait au rez-de-chaussée une cafétéria autogérée par les jeunes du quartier. Nombre d'habitants y voyaient plutôt un lieu de tous les trafics. Récemment, la police y avait fait une perquisition et avait découvert, dans un faux plafond, une arme de poing. D'aucuns imaginent que certains jeunes se vengeraient d'être bientôt privés de leur lieu de réunion.


Yannick GUÉRIN







source
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Nuit d’émeute à Brest
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» table de nuit en frêne
» Baisse de température la nuit
» Peut on éteindre le bac pour une nuit?
» photos de la tempête de cette nuit !!!
» La ville de LYON la nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
antimondialisation :: INSECURITE :: insecurité-
Sauter vers: