Ce forum permettra à tous ceux qui n'ont pas la parole, de donner leur opinion sur la Mondialisation qui nous est imposée.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Perpignan : une famille française en danger !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
anti-collabo



Messages : 284
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Perpignan : une famille française en danger !   Jeu 22 Avr - 16:07

21 avril 2010
Agression de Perpignan : l'AGRIF assurera la défense de la famille attaquée

Alors qu'un père de famille était intervenu pour faire cesser les troubles et tapages causés par des voyous du quartier, ces derniers ont attaqué le domicile de la famille obligeant la mère et son bébé de 8 mois à se réfugier dans les toilettes tandis que la bande de sauvages tentait de défoncer la porte du jeune couple, son mari s'apprêtant à faire face aux assaillants déchaînés. Menaces de mort et de viol, injures racistes ont fusé.



Un seul suspect a été arrêté puis relaché parce qu'il n'a que 15 ans. Bien sur...
Choquée par cette violente agression, la famille va déménager. "C'est fou mais c'est à nous de partir" délcare le père de famille.
Evidemment, ils ne pourront pas compter sur la Halde pour les défendre, ce ne sont que des Français de souche.
L'AGRIF a donc décidé de prendre à sa charge la défense de ce jeune couple et désigné un avocat pour que les coupables soient recherchés, punis et que cette famille soit indemnisée pour le préjudice moral et matériel qu'elle a subi.

Y.B.

Le 18 avril dernier, Markus, ancien pompier de Paris, témoignait sur Fdesouche.com de la scandaleuse agression dont sa famille avait été victime. Aujourd’hui ses propos sont corroborés par des articles du Midi Libre et de l’Indépendant, et il est obligé de fuir la ville avec sa famille.

Celui ci affirme par ailleurs que des insultes racistes anti-françaises et anti-blanches ont été proférées par les voyous. A cette heure, ni la HALDE, ni la LICRA, ni le MRAP, ni SOS Racisme n’ont daigné réagir.




Un groupe d’individus a défoncé la porte du domicile d’un jeune couple dans la nuit de samedi à dimanche, les menaçant de mort. Le mari leur avait demandé de calmer le défilé bruyant de leurs scooters et leur avait jeté de l’eau.

“Réfugiée aux toilettes avec le bébé ma femme a téléphoné à la police”L e problème, c’est l’impunité. Beaucoup de gens continuent de subir et de garder le silence. Mais il faut le dire pour que cela cesse même si ce n’est pas facile. Ceux qui restent ont peur d’être victime de représailles, c’est logique.” Marc-Henri et Myriam sont encore sous le choc. Pourtant, ce jeune couple d’une trentaine d’années a choisi courageusement de raconter l’agression dont il a été victime ce week-end, à son domicile de la rue des Trois-Journées, au centre de Perpignan. “Pour dénoncer ce qu’il se passe”. Parce qu’ils ont le sentiment que cette histoire aurait pu mal tourner pour eux, mais aussi et surtout, pour leur bébé de 8 mois.

“Ils nous menaçaient de nous tuer et de violer ma femme”Tout commence samedi dans la soirée. Le couple est dans son appartement au troisième étage et regarde une émission de télévision tandis que leur petite fille dort. Une tranquillité toute relative perturbée par le ballet des scooters qui “comme tous les vendredis et samedis soirs passent à toute vitesse et font du raffut en bas sans discontinuer”.

“J’étais un peu échaudé. Ma femme s’est fait accrocher par un de ces scooters avec la poussette il y a un mois environ. La petite est tombée sur le front. Au lieu de s’excuser, le gars a souri. Alors, samedi, je me suis permis, en leur donnant poliment du monsieur, de lever un peu la voix et de leur demander de se calmer”. Mais, pour toute réponse, le jeune homme, ancien sapeur-pompier de Paris, reçoit une bordée d’injures.



source
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anticon



Messages : 382
Date d'inscription : 16/12/2009

MessageSujet: Re: Perpignan : une famille française en danger !   Sam 31 Juil - 11:38

VOICI LA SUITE :



Agressions, violences, vandalisme, trafics, montée du communautarisme, tensions raciales et violences tribales… Victimes de cette situation, des familles doivent partir de leur quartier, terrorisées par des bandes le plus souvent impunies. Des anonymes qui vivent aujourd’hui en France comme des exilés de l’intérieur. Un exemple : Perpignan véritable poudrière malgré les propos rassurants de Pierre Parrat, maire adjoint UMP. Même les «bobos» venus s’installer dans la ville sont repartis. Après les émeutes de Grenoble et Saint-Aignan, reportage du Figaro.

“” On va vous crever, sales céfrans !”
Myriam P. s’en souvient comme si c’était hier. (…) Son mari, arc-bouté derrière la porte d’entrée, pouvait voir voler en éclats son mur devenu poussière de plâtre. « On a cru vivre nos derniers instants. Sans l’intervention de la BAC, c’en était fini. » C’était dans la nuit du 17 au 18 avril, au 14 de la rue des Trois-Journées, en plein cœur de Perpignan. A cinquante mètres de la splendeur gothique qu’est la cathédrale Saint-Jean-Baptiste, et à deux cents mètres à peine du commissariat principal. Coupables d’avoir osé demander que cessent sous leurs fenêtres les rodéos de scooters et menacé de prévenir les flics.

A quoi bon vouloir rester dans ce quartier quand leurs agresseurs étaient déjà libres, alors qu’eux-mêmes, à quatre heures du matin, n’avaient pas fini de déposer plainte? L’un d’eux, à 15 ans, comptait déjà 122 arrestations à son actif. (Voir FDS sur cette affaire)

Saint-Assiscle, un quartier résidentiel de Perpignan. Le 2 juillet, Katy et Thierry, son compagnon, ont été à leur tour victimes de la violence ordinaire. Agressé au poing américain et à la barre de fer, alors qu’il était descendu s’interposer, voyant que deux gamins à vélo qui rentraient du cinéma étaient sur le point de tomber dans un guet-apens, au milieu de jeunes caillassant des voitures. Ils étaient quinze à s’acharner sur lui. Résultat : douze points de suture sur le visage et trois autres sur le crâne. Elle ? Rouée de coups par des gosses à qui elle distribuait des bonbons à l’occasion des fêtes de quartier!

Maire adjoint UMP chargé de la sécurité, Pierre Parrat minimise. Pour lui, depuis 2005, et les émeutes qui ont vu s’affronter les populations gitane et maghrébine, la situation s’est améliorée. Chiffres à l’appui, il nous en fait la démonstration. On veut bien le croire, croire qu’il ne s’agit que d’un sentiment d’insécurité exacerbé par la crise.

FRANCAIS QU'AS TU FAIT POUR MERITER CELA ? Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad

source
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Perpignan : une famille française en danger !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Polyomavirus et/ou mue française
» Revue Française des Cichlidophiles - Mensuel - n° 302 - Octobre 2010
» La faverolles française naine
» Heros efasciatus rivière Comté (Guyane française)
» La gastronomie française classée au patrimoine de l'Unesco.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
antimondialisation :: INSECURITE :: insecurité-
Sauter vers: