Ce forum permettra à tous ceux qui n'ont pas la parole, de donner leur opinion sur la Mondialisation qui nous est imposée.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dany Boon est un Bon Juif.

Aller en bas 
AuteurMessage
anti-collabo

anti-collabo

Messages : 284
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Dany Boon est un Bon Juif.   Ven 14 Mai - 20:31

Dany Boon est un Bon Juif.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anti-collabo

anti-collabo

Messages : 284
Date d'inscription : 06/02/2010

MessageSujet: Re: Dany Boon est un Bon Juif.   Dim 28 Nov - 12:05

ENCORE UN DERACINE. Visiblement cela ne rend pas plus intelligent.

Voici d'autres vidéos :

Bienvenue chez les chti'juifs



Sarkozy se moque du nom d'origine de Dany Boon

HEUREUSEMENT LA REPUBLIQUE VOUS A OUVERT UNE PORTE !!!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anticon

anticon

Messages : 382
Date d'inscription : 16/12/2009

MessageSujet: Re: Dany Boon est un Bon Juif.   Dim 28 Nov - 12:08

Maintenant qu'il est converti au judaïsme, tout vas pour le mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fuck-off

fuck-off

Messages : 144
Date d'inscription : 20/06/2010

MessageSujet: Re: Dany Boon est un Bon Juif.   Dim 2 Jan - 22:08

Arthur : «Dany Boon m'a sauvé la vie»
L'animateur raconte l'amitié qui le lie depuis toujours au comédien



Ils se sont trouvés, aidés, consultés, soutenus... Ils se sont fait rire, fait jouer, fait tourner la tête à Los Angeles... Arthur fête le 31 sur TF1, régale Comédie! du buzz de l'année et s'apprête à partir en tournée. On retrouvera bientôt Dany Boon derrière et devant la caméra avec une nouvelle comédie, Rien à déclarer, où il démontre que le succès des Ch'tis n'était pas un hasard.
Arthur, comment définiriez-vous le lien qui vous unit à Dany ?
Nous avons, dans nos vies passées, des choses en commun qui nous lient. Depuis vingt ans, il est comme un frère pour moi. Notre complicité n'a pas de prix.

Vous souvenez-vous du premier regard ?
C'est très gay comme question, non ? C'était en 1991 et son producteur de l'époque, Jimmy Levy, me l'a présenté. Ce fut le coup de foudre. Il portait une jupe fendue... [Rires.]

Qu'est-ce qui vous a séduit chez lui ?
Son naturel et son intégrité. Il dit ce qu'il pense.

Le succès ne l'a pas changé ?
Contrairement à ce que les gens pourraient s'imaginer, le succès des Ch'tis l'a rendu encore plus humble. Parce que Dany est quelqu'un qui n'oublie pas d'où il vient et qu'il n'abandonne pas les autres sur le bas-côté.

Son humour vous a-t-il fait craquer ?
La première fois que je l'ai vu sur scène, ça a été un choc : il est en caoutchouc, Dany ! Il compose des personnages hilarants. Et il me fait encore plus rire dans la vie. Surtout quand on part en virée ensemble... Ce n'est plus du one-man-show, mais deux potes qui s'amusent.



Êtes-vous jaloux d'une de ses qualités ?
Il y a beaucoup de choses chez lui que j'aimerais bien avoir... Par exemple, il joue super bien au golf ! [Rires.] Et, quand il passe en « mode » vie privée, avec sa famille, Dany coupe son portable. Il possède cette sérénité que je n'ai pas encore moi-même.

Comment se déroule votre lune de miel mutuelle avec les États-Unis ?
Dany ne vit pas à Los Angeles. Il n'y va que pour écrire, loin du tourbillon français, où il est sans cesse sollicité. Moi, je m'y rends pour mes activités professionnelles.

« Quand on sait d'où l'on vient, on ne pourra jamais péter les plombs »

Pourquoi rester aussi discret sur votre métier de producteur de cinéma là-bas ?
Parce que je suis associé à Philippe Rousselet et que c'est lui qui fait tout ! C'est lui le patron. Moi, je vais de temps en temps serrer une main.

Et ça fait quel effet de serrer la main de Julia Roberts ? [Arthur coproduit le film Larry Crowne, avec Tom Hanks et Julia Roberts, qui sortira en 2011.]
Physiquement, vous voulez dire ? [Rires.] Je n'ai pas fait que lui serrer la main... Nous avons eu l'occasion de discuter ensemble. C'est une femme qui est dans la vie comme à l'écran : rayonnante ! Le jour où Philippe Rousselet m'a présenté Julia Roberts et Tom Hanks, j'ai dîné ensuite avec Dany. Lui, il sortait d'un rendez-vous avec Will Smith...

Vous devez être fiers tous les deux...
Quand on sait d'où l'on vient, on ne pourra jamais péter les plombs. C'est pour cela qu'on s'aide et qu'on s'aime. Si l'un se prend la grosse tête, l'autre est prêt à venir sonner à la porte, en bon voisin. Et puis ce n'est pas moi qui les ai convaincus. On m'a juste demandé ce que je pensais du casting. C'est pour cela que je ne me mets jamais en avant avec cette activité. Je trouverais cela désobligeant pour mon associé. Et merci de ne pas le couper au montage dans votre interview !

Êtes-vous redevable de quelque chose à Dany ?
J'ai une dette envers lui. Il y a eu une époque où, sur le papier, j'avais la plus belle des vies. Je jouais Le Dîner de cons à guichets fermés avec mon meilleur pote [Dany], je venais de vendre mes parts à Endemol, j'avais une femme et des enfants... Et pourtant j'étais au fond du trou ! Dany m'a présenté la personne qui m'a sauvé la vie : ma psy. Elle a changé ma vision du monde. Je suis tellement plus zen aujourd'hui qu'il y a cinq ans...

Les voyants étaient pourtant tous au vert, non ?
Malheureusement, si le bonheur n'était lié qu'au succès au box-office et à l'étendue du compte en banque, ça se saurait. Il y a quelques années, après mon divorce, Dany m'a encore prouvé son amitié en m'appelant le jour de mon anniversaire. Son cadeau était de m'avoir réservé l'appartement au-dessus du sien : comme je n'étais pas au top, il voulait que je sois près de lui.

Comment Dany a-t-il pris votre envie de scène ?
Quand je leur en ai parlé, Gad Elmaleh et lui ne m'ont pas laissé le temps de changer d'avis. J'ai fait leur première partie rapidement. Ils m'ont invité avec beaucoup de générosité dans leur cour. Dans ce métier, ils ont quinze ans d'avance sur moi. Je les admire et je veux qu'ils soient fiers de moi.

Avez-vous vu Rien à déclarer, le prochain film de Dany Boon ?
Il m'a raconté et « re-raconté » l'histoire pendant deux ans ! J'ai eu la chance de lire toutes les versions du scénario. J'ai vu le premier montage, puis le deuxième... jusqu'au cinquième, et j'ai ri à chaque fois. Avec Yaël, sa femme, je crois que je suis son premier public. Ce film, je le connais par cœur. C'est bien simple, j'ai l'impression que c'est le mien. [Rires.] En tout cas, c'est une bombe : la France va exploser de rire !

Propos recueillis par Patrice Gascoin
Photo François Darmigny

source

Dany Boon : «Pourquoi j'aime Arthur»

Dany Boon nous a parlé de sa longue amitié avec Arthur. « Notre amitié s'est construite au fil du temps et des expériences que propose la vie. Au début, nous faisions souvent des dîners, car nos femmes de l'époque étaient amies. Puis, nous avons chacun eu notre premier enfant en même temps.

Quand on démarre, il y a peu de gens qui croient en vous. Arthur faisait partie de ceux qui ont aimé mon univers dès le premier one-man-show. Il m'a mis en avant en m'invitant aux Enfants de la télé. Notre complicité passe bien à l'antenne. Je me sens à l'aise avec lui.

Plus qu'Arthur, c'est Jacques [son vrai prénom] que je connais. Pour moi aussi, il est plus qu'un ami. C'est quelqu'un de très généreux et d'attentif aux autres. Il a été là quand j'ai traversé des moments difficiles. Quand j'ai perdu l'un de mes meilleurs amis. Quand ma dernière fille est née très prématurée, il a annulé beaucoup de choses pour être à mes côtés.

J'avais besoin qu'il soit là. Il est aussi le parrain d'un de mes enfants et n'oublie jamais son anniversaire. Je ne sais plus qui a dit que, dans l'amitié, comme pour l'amour, tout est une question de preuves...

Monter sur scène était son rêve depuis vingt ans. Il l'a réalisé à 40 ans et je me réjouis de sa réussite. Ah bon, il dit que je lui avais sauvé la vie ? Il s'est beaucoup livré alors... (Sourire.) La psychanalyse, c'est assez fascinant. On passe beaucoup de temps sur soi, et, quand on commence à bien se connaître, on a davantage de temps pour les autres. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dany Boon est un Bon Juif.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dany Boon est un Bon Juif.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans le film "la maison du bonheur "
» Présentation dany sevin
» [Vase] Love is Blind by Jessica LERTVILAI
» Une couleur vraiment flashy!
» New York, New York

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
antimondialisation :: SIONISME :: sionisme-
Sauter vers: