Ce forum permettra à tous ceux qui n'ont pas la parole, de donner leur opinion sur la Mondialisation qui nous est imposée.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Parti NationalRadical. Devant les tribunaux.

Aller en bas 
AuteurMessage
fuck-off

fuck-off

Messages : 144
Date d'inscription : 20/06/2010

Parti NationalRadical. Devant les tribunaux. Empty
MessageSujet: Parti NationalRadical. Devant les tribunaux.   Parti NationalRadical. Devant les tribunaux. Icon_minitimeMar 13 Juil - 11:49

Compte rendu sommaire de l’audience des

référés du lundi 7 juillet 2010.




Rappel des faits :

A la demande de L’UEJF (L’Union des Etudiants Juifs de France) et J’accuse ! AIPJ (Action Internationale Pour la Justice) Maurice MARTINET, Président du Parti National Radical a été assigné à comparaître le 7 juillet 2010 à 10 heures par-devant Monsieur BOYER, Vice-Président du TGI de Paris, tenant l’audience des référés à la 17ème Chambre 4, Boulevard du Palais 75001 PARIS afin de faire retirer de la vente le N° 16 de la Publication « Le National Radical » qui titre « Les juifs qui dominent la France » ainsi que le livre « Les Protocoles des Sages de Sion » édité et vendu par le Parti National Radical.




A ces deux premiers commerçants de l’antiracisme se sont rapidement joints, le jour même de l’audience, en qualité d’intervenants volontaires, les traditionnels commerçants de ce même lucratif commerce :

– SOS racisme ;

– La Ligue pour la défense des droits de l’Homme et du Citoyen (LDH) ;

– Le Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (MRAP) ;

– La LICRA ;

– et enfin, Marc KNOEBEL, ancien vice-président de la LICRA et grand inquisiteur des sites internet par l’intermédiaire de son officine ‘‘J’accuse’’.

Les débats qui se sont poursuivis durant plus d’une heure et demie sous des regards remplis ‘‘d’amitié’’ se sont néanmoins déroulés très équitablement.

Les commerçants, sus-nommés, ayant tout naturellement combattu tous les points de droit évoqués par le mis en cause, ont là encore tout naturellement, évoqué pêle-mêle les jours les plus sombres de notre histoire, l’affaire Dreyfus, Vichy, les journaux collaborationnistes tel ‘‘l’antiJuif ’’, Maurras, Céline... Bref, on se serait crus au Mur des Lamentations !

Le tout pour s’entendre dire qu’il était urgent et nécessaire de faire retirer de la vente le seizième numéro du National Radical qui présente un danger mortel pour la ‘‘démocrassie’’ et qui crée un trouble manifestement illicite en jetant en ‘‘pâture’’ le nom de 308 Juifs qui tiennent des secteurs déterminants dans notre pays tout en exigeant également l’interdiction de la vente des Protocoles des Sages de Sion. Ce dernier point, comme tous ceux qui ont été débattus au cours de cette audience, sera largement commenté dans notre prochaine information dès le prononcé du délibéré qui sera rendu le lundi 12 juillet.

Le réquisitoire de Mme le Procureur, qui a soutenu en tous points avec la ferveur digne d’une véritable militante, la vindicte des associations hautement philanthropiques, sans avoir apporté aucun élément objectif et positif de droit ne nous laisse guère d’illusion quant à l’énoncée du verdict !

Autant dire qu’il va falloir, de toute évidence, nous réorganiser de fond en comble et ce d’autant qu’il nous est impossible de compter sur les faux frères de la mouvance dite nationaliste et surtout pas sur un Front National dirigé par une Marine Le Pen membre du Groupe Europe-Israël au Parlement européen, ni même sur un ‘‘Rivarol’’ qui nous ignore superbement malgré quelques appels à la solidarité.

Mais de tout cela nous en reparlerons dans les Jours qui viennent...

A SUIVRE.




source
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
anticon

anticon

Messages : 382
Date d'inscription : 16/12/2009

Parti NationalRadical. Devant les tribunaux. Empty
MessageSujet: Re: Parti NationalRadical. Devant les tribunaux.   Parti NationalRadical. Devant les tribunaux. Icon_minitimeSam 11 Déc - 14:18

DU NOUVEAU :

Liberté de la presse : prison ferme pour Maurice Martinet

Communiqué du bureau politique du Parti national radical.



Du jamais vu, en France, depuis la ‘‘libération’’ !

Maurice Martinet, président du Parti National Radical vient d’être condamné, en qualité de Directeur de la publication du National Radical, à deux mois de prison ferme par le Tribunal correctionnel de Grenoble.

Après avoir été assigné en référé le 12 juillet 2010 par l’Union des Etudiants Juifs de France devant la 17è Chambre correctionnelle de Paris aux fins de voir retirer de la vente le seizième numéro du National Radical qui titrait : « les Juifs qui dominent la France », Maurice Martinet s’est vu à nouveau assigné par la LICRA à comparaitre devant le Tribunal correctionnel de Grenoble le 9 septembre 2010.

Ainsi, l’ordonnance de référé ordonnait le retrait immédiat du N° 16 de la publication Le National Radical et accordait magnanimement la somme de 500 € à Marc Knobel, intervenant volontaire rôdé aux pratiques du commerce de l’antiracisme, 1.500 € à l’UEJF, et 1 500 € à ‘‘J’accuse ! Action Internationale pour la Justice’’, autres pompes à fric communautaires drapées des vertus humanistes.

Quant au jugement de Grenoble, rendu le 29 novembre, présidé par Mme Broutechoux, il condamne Maurice Martinet à deux mois de prison ferme, le déclare responsable du préjudice causé à la LICRA (que nous rebaptisons pour la circonstance Ligue Internationale des Cercles Racistes Antifrançais) et le condamne à lui verser les sommes de 5 000 € à titre de dommages et intérêts et 1 500 € sur le fondement des dispositions de l’article 475-1 du Code de procédure pénale (on le constate, ce commerce est très lucratif !) et ordonne la publication du jugement par extrait dans le Dauphiné ‘‘Libéré’’, Le Monde, le coût de chacune des insertions ne devant pas excéder 1 500 €

Maurice Martinet écope donc de deux mois de prison ferme pour avoir divulgué une liste de noms de 308 juifs [...] de nos médias nationaux et des autres figures illustres qui monopolisent le showbiz, le monde politique et celui des affaires. Voilà le ‘‘crime’’ !

Précision est donnée que le procureur avait requis 100 jours-amendes de 50 € en excluant l’emprisonnement. Etait-ce alors une simple comédie pour faire bon effet devant une salle comble alors qu’il savait que le Tribunal irait, fait assez rare, bien au delà de ses réquisitions ?

Nous reviendrons sur la teneur du jugement qui sera par ailleurs reproduit et commenté dans la prochaine édition du National Radical.

Nous savons maintenant, qu’en France - pays qui se targue d’être celui des Droits de l’homme - il nous est interdit d’écrire [...] dès qu’il s’agit de la communauté juive. Les Français n’ont plus que le droit de gober, sans sourciller, toutes les ‘‘vérités’’ qu’on nous assène à longueur d’émissions télévisées sans pouvoir élever la moindre contestation.

En France, aujourd’hui, il est plus grave de dire que nos médias, que le monde du showbiz et qu’une grande partie du monde politique et des affaires sont [...] des Juifs, que de laisser mourir son jeune enfant dans sa voiture.

L’exemple de cette mère d’une fillette de 18 mois morte dans sa voiture où elle l’avait... oubliée, qui a été reconnue coupable d’homicide involontaire puis incroyablement dispensée de peine par le Tribunal de Créteil est significatif de la dérive inquiétante de nos institutions !

Aujourd’hui, ce ne sont plus les Juifs qui sont persécutés, mais nos propres nationaux. En somme, sous prétexte de prévenir un hypothétique retour au nazisme, ils se comportent maintenant eux-mêmes comme de véritables nazis.

Tragique retour de situation, après avoir été spoliés de leurs biens et enfermés dans des camps où ils mouraient de faim, ils veulent maintenant, par soif de vengeance, assouvir leur haine en faisant jeter en prison des militants nationalistes innocents et les ruiner par de lourdes amendes pour les voir mourir de faim dans des camps invisibles !

L’histoire va-t-elle devoir se répéter ?

Mais pour l’heure, il vient d’être interjeté appel de cette condamnation qui, si elle était confirmée ou même aggravée ne pourra, si notre détermination et notre volonté de vaincre restent entière, qu’avoir un effet positif sur l’évolution du Parti National Radical.

Quand on commence à emprisonner les leaders politiques et à bâillonner la Presse libre, c’est l’aveu que le pouvoir politique commence à trembler !

Vive la Résistance, vive la France.

Le Bureau politique du PNR.

NB : Aucun média national, à l’exception de « Rivarol », n’a jugé utile de relater l’évènement. En somme, la liberté de la presse ne les intéresse que lorsqu’elle les concerne personnellement ! Leurs grands idéaux républicains n’ont de limites que celles de leurs intérêts à défendre notre système politique corrompu, dépravé, dissolu. Mais n’est-ce pas là leur rôle essentiel ?

http://www.parti-national-radical.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Parti NationalRadical. Devant les tribunaux.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» idée pour le devant de ma maison...
» Mon bassin de devant
» devant 2 gros Calamagrostis
» Les Oies:C'est parti
» Des coups de feu tirés devant un lycée de l'Oise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
antimondialisation :: SIONISME :: sionisme-
Sauter vers: